Ne laissez pas le destin décider de votre avenir
Créez, développez et protégez votre patrimoine

Faut-il se laisser séduire par les placements atypiques ?

Accueil SB2F > Protection sociale et patrimoniale > Faut-il se laisser séduire par les placements atypiques ?
17
Oct
2016

La promesse des placements atypiques

Les placements atypiques s’appuient sur des actifs tangibles qui ne sont pas utilisés dans des stratégies d’épargne classiques.

Il peut s’agir, par exemple, de bouteille de vins, de voitures anciennes, de manuscrits ou de terres rares. Concrètement, la proposition de ces sociétés est simple : en échange d’une somme d’argent, l’investisseur devient propriétaire (ou copropriétaire) du bien. L’objectif étant, à terme, de réaliser une plus forte plus-value lors de sa revente.

La formule est séduisante car elle permet de diversifier son patrimoine tout en réalisant un investissement concret. Un caractère tangible qui « rassure » l’investisseur et comble son désir de propriété. Le côté séduisant de ces placements étant quelquefois renforcé par des dispositifs locaux.

Les risques liés aux placements atypiques

Le principal inconvénient de ces investissements réside dans l’absence de marchés régulés.
En effet, alors que les produits financiers sont encadrés et surveillés, les placements atypiques s’échangent, quant à eux, de gré à gré sur des marchés très étroits.

En clair, il est très difficile de connaître la valeur de ces biens sans être accompagné par des experts. Autres inconvénients, ces marchés sont soumis à une forte volatilité.

Par exemple, dans le domaine du vin, la bouteille de « château Mouton Rothschild » 1961 cotait, en 2012, près de 1630€. Début 2016, sa valeur est retombée à 885€. Ces placements présentent ainsi des risques élevés de perte partielle ou totale du capital investi.

Pour découvrir nos activités, rendez-vous sur notre site internet www.sb2f.fr 

 

A propos de l'auteur

1e6b7f56247633778cfa1ed92d837da9@@@@@@@