Ne laissez pas le destin décider de votre avenir
Créez, développez et protégez votre patrimoine

Qu’est ce que le crowdfunding ?

Accueil SB2F > Protection sociale et patrimoniale > Qu’est ce que le crowdfunding ?
29
Sep
2014

Nous entendons fréquemment parler dans les médias du crowdfunding. Qu’est ce exactement ? L’expression vient de l’association de deux termes anglais « crowd » qui signifie la foule et « funding » qui désigne le financement, soit littéralement le financement par la foule ou le financement participatif.crowfunding

Le crowdfunding  est une technique de financement : une entité (association, société…) sollicite, via internet, des particuliers afin qu’ils lui apportent les capitaux nécessaires à la phase d’amorçage du projet. Cela peut être un complément ou un substitut de financement au schéma classique que sont les organismes de prêts ou l’entourage proche.

Ce process n’est pas nouveau, il est né au XVIII ème au Royaume Uni au sein des œuvres de charités. Le marché français du financement participatif attire les foules. En 2012, le montant de sommes récoltés s’élève à 27 millions d’euros, contre 78 millions pour l’année 2013 (source: association Financement Participatif France). Au vu de ces éléments, le gouvernement a décidé d’assouplir les contraintes financières qui pesaient sur cette technique de financement. Désormais, les banques ne seront plus les seules à pouvoir prêter de l’argent moyennant des intérêts. Les particuliers pourront avancer des fonds à d’autres particuliers ou à des entreprises, contre rémunération. Le gouvernement a toutefois prévu quelques garde-fous : les particuliers ne pourront pas prêter plus de 1.000 € par projet et les sites devront, notamment les informer sur les risques et les taux de défaillance …

Selon un étude récente, réalisée par compinnov, l’immobilier n’est pas dans le top 10 des secteurs dont les projets sont développés par le financement participatif, ce qui ne devrait plus être le cas dans quelques années.

Aujourd’hui, il existe deux type de profils d’investisseurs affiliés au crowdfunding immobilier :

  • ceux qui investissent dans le court terme (12 à 18 mois) en finançant l’acquisition d’une résidence et la rénovation complète dans le but de revendre ou de louer le bien. La collecte se fait sous la forme d’un emprunt avec des taux d’intérêt reversés aux investisseurs à la fin du projet. l’avantage pour le particulier investisseur réside dans le fait que ce type de projet est rapide et que les taux d’intérêt sont souvent généreux.
  • ceux qui investissent dans un projet à long terme (3 à 7 ans). Le but étant de travailler sur le rendement locatif. Chaque investisseur achète des actions au sein de la société immobilière qui propose le projet, et chacun d’entre eux touche, en fin d’année, des dividendes. Il n’y a pas de plafond d’investissement, et en cas de plus-value, l’investisseur touche une partie du rendement. Il s’agit là de montant plus importants qui peuvent servir à la construction d’un immeuble, d’une résidence ou de bureaux. Si l’investisseur dispose d’une assez large somme, ce type de projet présente plus d’avantage avec les revenus garantis chaque année, et une fiscalité avantageuse: jusqu’à 45.000 € de défiscalisation sur l’ISF.

La technique du crowdfunding

Elle permet à des particuliers d’accéder à des projets d’investissement là où ils n’auraient jamais pu investir seuls. le financement participatif est peut-être une solution pour financer la construction de logement neuf et ainsi répondre à une demande du gouvernement.

Suivez toute l’actualité du GROUPE SB2F

A propos de l'auteur

velit, nunc nec odio luctus libero et, Nullam pulvinar quis