Ne laissez pas le destin décider de votre avenir
Créez, développez et protégez votre patrimoine

Réforme des retraites

09
Déc
2013

Afin d’assurer, à long terme, la pérennité financière du régime par répartition, le projet de loi sur les retraites prévoit un allongement progressif de la durée de cotisation exigée pour bénéficier d’une pension de retraite à taux plein. Celle ci passerait ainsi de 167 trimestres pour les salariés nés en 1958 à 172 trimestres pour les salariés nés à partir de 1973. L’âge légal de départ à la retraite et l’âge de départ à la retraite à taux plein automatique ne sont, en revanche, pas modifiés. Par ailleurs, les salariés confrontés à des facteurs de risques professionnels disposeraient, à partir de 2015, d’un compte personnel de prévention à la pénibilité, financé par l’employeur, leur permettant d’obtenir notamment une formation professionnelle ou un passage à temps partiel.

(projet de Loi, Doc. Ass. Nat n° 223, 15 octobre 2013).

 

A noter : Afin de s’assurer un complément de revenus au moment de la retraite, il est indispensable d’anticiper sa diminution de rémunération par des systèmes privés (contrats d’entreprise à cotisations définies ou prestations définies, assurance retraite Madelin, assurance vie, investissement immobilier locatif, scpi, investissement sci en immobilier d’entreprise).

 

Sci-Privée.com est à votre disposition pour vous conseiller utilement sur les schémas qui peuvent être mis en place.

A propos de l'auteur

ut libero consequat. Aenean felis commodo at