Ne laissez pas le destin décider de votre avenir
Créez, développez et protégez votre patrimoine

La holding utilisée comme technique de protection (2)

Accueil SB2F > Investissement immobilier en entreprise > La holding utilisée comme technique de protection (2)
04
Jan
2016

On utilise la Holding comme technique de protection et d’optimisation de la détention de l’entreprise exploitée en société. Que ce soit lorsqu’elle est créée par le haut ou par le bas.

Une société d’exploitation qui a développé plusieurs branches d’activités, puis qui s’est transformée en Holding présente trois intérêts. Elle permet une meilleure protection patrimoniale des branches d’activités filialisées ainsi que du chef d’entreprise. Et elle confère aux filiales créées à cette occasion une autonomie permettant la création de valeur.

 Holding 2, technique de protection

 

Technique de protection patrimoniale des branches d’activités des filiales

Lorsqu’une seule et même société a développé plusieurs branches d’activités, chacune d’elle se trouve menacée par les risques qui pèsent sur les autres. Ceci s’explique par le fait qu’elles soient toutes logées dans la même société. Donc, filialiser les branches d’activités en faisant un apport partiel d’actifs, revient à les rendre autonomes les unes par rapport aux autres. Une stratégie de protection patrimoniale, de l’ensemble des branches d’activités du groupe, peut amener un dirigeant à une telle restructuration.

Technique de protection patrimoniale du chef d’entreprise

La transformation d’une société d’exploitation (ayant développé plusieurs branches d’activités) en holding créée par le bas est une protection patrimoniale à l’égard du chef d’entreprise. En l’absence de filialisation des branches d’activités ce dernier supporte l’ensemble des responsabilités (civile et pénale), découlant des d’activités.

Tandis que, si les branches d’activités sont apportées à des filiales constituées pour cette occasion, ce sont les dirigeants de ces filiales qui auront à supporter les responsabilités liées à l’activité de la filiale qu’ils dirigent.

En permettant d’organiser un transfert de la responsabilité vers les dirigeants des filiales, la holding créée par le bas est donc bien une technique de protection patrimoniale du chef d’entreprise.

Technique d’autonomisation de la gestion des branches d’activités

Une société sera créée pour chaque activité filialisée avec une existence juridique, une comptabilité et un dirigeant qui lui seront propres. Ainsi, chaque filiale du groupe aura plus de marge de manœuvre.

Cette stratégie d’autonomisation permettra de créer de la valeur au niveau de l’ensemble du groupe, surtout si le chef d’entreprise utilise cette technique pour associer les salariés, en particulier les cadres, à cette création de valeur afin de les motiver (stock-options, bons de souscription d’actions, etc.).

Suivez l’actualité du Groupe Sb2f

A propos de l'auteur

risus Lorem adipiscing consequat. elit. elit. Praesent mattis consectetur neque. Sed