Ne laissez pas le destin décider de votre avenir
Créez, développez et protégez votre patrimoine

Comment bien choisir sa société civile de placement immobilier ?

Accueil SB2F > La vie du groupe > Comment bien choisir sa société civile de placement immobilier ?
20
Juil
2015
Tour d’horizon des éléments à vérifier avant d’investir dans une Société Civile de Placement Immobilier (SCPI).

.

Cette année encore, les SCPI affichent de bons résultats, que ce soit en terme de collecte ou de rendement. Investir dans ce type d’actif peut donc se révéler judicieux. Mais encore faut-il le faire dans une SCPI performante et sécurisée. Voici quelques conseils qui vous aideront à faire le bon choix.

.

Investir dans SCPI

.

Les critères importants

La vocation première d’une SCPI est de distribuer des revenus à ses investisseurs. Le premier réflexe consiste donc à étudier le taux de distribution de la société. Pour cela, il convient de vérifier notamment le rendement actuel et l’historique de performance. La qualité de la société de gestion ainsi que l’expérience de son équipe constituent aussi des critères déterminants. Attention toutefois, les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

.

Autre critère, le patrimoine de la SCPI. A ce titre, il est important de privilégier celles dont le patrimoine est réparti sur un nombre suffisant d’immeuble. Un portefeuille qui doit être diversifié dans différents secteurs (bureaux, commerces, locatifs) et lieux géographiques. Les biens immobiliers doivent également être de bonne qualité, bien placés et répondre aux demandes du marché. Des critères qui, lorsqu’il sont remplis, doivent se traduire par un bon taux d’occupation (90% minimum).

.

Les points de vigilance

En raison de leur nature, la revente des parts de SCPI peut se révéler parfois compliquée, que leur titulaire se charge seul de trouver un acheteur sur un marché secondaire ou qu’il demande à la société de gestion de vendre pour lui. Dans cette optique, il est essentiel de bien vérifier que le nombre de part en attente d’être vendues n’est pas trop important, ce qui pourrait entraver la sortie de la SCPI.

.

Autre point à contrôler, la facturation des frais prélevés par la société de gestion (frais d’entrée, de gestion et de sortie). Privilégier une SCPI qui pratique une tarification attractive ne pouvant qu’être salutaire pour le rendement attendu !

.

Article issu du mensuel  de votre expert-comptable – juin 2015

A propos de l'auteur

3bb328b04b7322039e1d53be8ed22174]]]]]]]]]]]]]