Ne laissez pas le destin décider de votre avenir
Créez, développez et protégez votre patrimoine

Gestion locative : pourquoi confier son bien à un professionnel?

Accueil SB2F > La vie du groupe > Gestion locative : pourquoi confier son bien à un professionnel?
06
Oct
2014

La loi ALUR (Accès au Logement et en Urbanisme Rénové) du 20 février dernier complexifie d’autant la gestion locative, tant pour les particuliers que pour les professionnels. le statut du bailleur nécessite de plus en plus de compétences tant juridiques que fiscales, ce dernier doit faire preuve d’une certaine technicité. Le propriétaire-bailleur doit passer ses annonces, trouver un locataire, établir un bail d’habitation écrit, percevoir les loyers, assurer l’entretien du bien, etc… Faire appel à un gestionnaire peut être une bonne solution.

Concernant les logement d’habitation non meublé, la loi ALUR précise la liste de documents que le bailleur doit remettre au locataire:

Bail (durée minimum de 3 ans si le locataire est une personne physique),

Etat des lieux,

Diagnostiques: DPE plomb amiante électricité gaz PRNT et zone de sismicité,

 

gestion-locative

 

Extrait du règlement de copropriété concernant les points suivants:

Destination de l’immeuble/ Jouissance/Usage des parties communes et privatives/Nombre de millièmes que représente le logement dans chaque catégorie de charges

 

Cependant, le locataire doit également fournir certain éléments tels qu’une attestation d’assurance, un engagement de la caution et son état civil. Lorsqu’un propriétaire bailleur décide de confier son bien à un professionnel, il va conclure un mandat de gestion. Il en existe deux types , le premier concernera la recherche du locataire (diffusion d’une annonce, choix du locataire, rédaction du bail et état des lieux), le second porte sur la gestion même de la location (par exemple : s’assurer du paiement des loyers, de la bonne gestion du bien tout au long du bail etc). Ces deux types de contrats peuvent être réunis en une seule offre.

 

Selon le contrat, les « petits travaux », tels que les fuites d’eau, les problèmes de volets roulant, le chauffage… seront suivit par l’administrateur du bien après un accord systématique du propriétaire. Cependant, certain contrat peuvent prévoir un accord du propriétaire pour effectuer les travaux qu’à partir d’une certaine somme (200 € souvent). Cette pratique permet au gestionnaire du bien d’agir plus rapidement, surtout lorsqu’il faut contacter des entreprises et fixer des rendez-vous pour des travaux. Il ne faut pas perdre de vu que si vous confiez votre bien en gestion à un professionnel, ce dernier doit vous rendre des comptes au-travers de compte-rendu qui peuvent être mensuel, trimestriel ou annuel au vu du contrat que vous aurez conclu.

 

Enfin, si vous décidez de confier la gestion à un administrateur de biens, mettez en concurrence les différents professionnels de votre ville afin de sélectionner les contrats les plus complets au prix le plus bas. Cependant, depuis le 15 septembre 2014, les honoraires de location d’un logement facturés aux locataires sont plafonnées.

A propos de l'auteur

ut eget commodo Donec venenatis velit,